Le 11 Mai reprise de l'activité en cabinet avec toujours possibilité par téléconsultation. Attention, le cabinet s'adapte au nouvel environnement sanitaire avec des mesures de sécurité et d'hygiène dans le cadre de l'épidémie de COVID.

Informations et recommandations aux patients

  • Obligation du port d'un masque lors du rendez vous au cabinet
  • Venir à l'heure précise du rendez vous et non en avance.
  • L'accès au cabinet n'est autorisé qu'au patient disposant d'un rendez vous accompagné éventuellement d'un parent pour un mineur (1 seul parent autorisé).
  • Pour le paiement, veuillez remplir à l'avance votre chèque ou venir avec votre stylo. En cas de paiement en espèces veuillez avoir l'appoint de la somme.
  • Entre deux patients un temps de latence de 30 minutes est prévu pour la désinfection, l'aération et éviter tout croisement entre les patients.

Psychologue pour Enfants

C'est principalement lorsque l'enfant présente un symptôme que les parents font la démarche de consulter. Les symptômes les plus courants sont le fléchissement scolaire, des troubles du comportement comme une conduite agressive ou au contraire apathique, les manifestations de la sphère somatique sont également des indicateurs: énurésie, douleurs abdominales, des angoisses, des difficultés au niveau du sommeil.
La thérapie peut aussi aider l' enfant  a retrouver l'estime de soi, de faire face à un évènement traumatique ou à du harcèlement à l'école,  de surmonter ses difficultés à faire le deuil de la séparation des parents ...
 
La thérapie pour enfant s'appuie principalement sur le jeu et le dessin symbolique. C'est à travers ces outils médiateurs que l'enfant va pouvoir exprimer ses émotions, son vécu ainsi que ses préoccupations affectives.
L'entretien initial se déroule avec les parents et permet de préciser la demande.
Il est important de parler avec votre enfant de ses difficultés avant la première consultation  car il faut qu'il connaisse les raisons de ce rendez vous. Il est à souligner que l'enfant n'est jamais obligé de se faire suivre, il a toujours le loisir d'accepter l'aide qui lui est offerte ou bien de la refuser.  De la même manière que pour un adulte, l'enfant doit être concient de sa souffrance, avec une participation active du jeune patient.